Rapidité et finition détaillée Fiche

Rapidité et finition détaillée avec E-Board

Les architectes Wim Baekelandt et Sylvie De Baets ont fait connaissance lors de leurs études d'architecture à l’École supérieure des arts Saint-Luc à Gand et travaillent ensemble dans leur bureau d’architectes Architektenburo. Leur site Internet architektenburo.be reflète clairement leur adhésion aux préceptes de leur célèbre confrère Le Corbusier qui affirmait que l’espace, la lumière et l’ordre sont tout aussi nécessaires pour les personnes que le pain et un endroit où dormir. Leurs projets respirent cet espace, cette lumière et cet ordre. Cela est particulièrement vrai pour leur cadre de vie : leur propre maison avec partie professionnelle à Knokke-Heist, avec de hauts plafonds, une profusion de vitrages et de lignes sobres.

Un projet personnel

Wim explique comment l’immeuble semi-ouvert a vu le jour avec le système E-Board® comme composant principal : « Nous avons dû construire très rapidement notre maison en 2014. Nous l'avons fait en utilisant du béton cellulaire. Cela nous a permis d’installer rapidement les fenêtres et d’emménager dans la maison. Nous avons gagné beaucoup de temps de cette façon. Avec des briques de parement, l’isolation et le jointoiement traditionnel, cela nous aurait pris entre deux et trois mois de plus. À cette époque, nous avons choisi le système E-Board®. Les travaux de construction ont commencé en mars 2014 et le 1er janvier 2015, nous habitions déjà dans la maison. La maison n'était pas terminée, mais elle était habitable. Bien sûr, ce n'est pas une façon conventionnelle de mener à bien un projet de construction. » Le bâtiment adjacent a été construit ultérieurement : « L'intention était de le construire en même temps, mais cela n’a pas été possible. En outre, il s'agissait d’une construction classique avec des briques de parement Vandersanden. »

Le projet a été conçu par Sylvie et Wim. Sylvie rit : « Nous faisons tout ensemble. Les projets passent de mon bureau à son bureau, puis reviennent et ainsi de suite jusqu'à ce que nous soyons satisfaits du résultat et que nous puissions dire : « Ça y est. Voilà à quoi cela doit ressembler ». Concevoir un projet pour soi-même, c’est facile, car vous savez exactement comment vous voulez vivre. Si l'une des deux personnes ne vit pas dans le bâtiment, cela soulève davantage de questions. »

Simple

Wim et Sylvie ont choisi le système E-Board® et c'était la première fois qu'ils travaillaient avec ce matériau : « Nous avons aussi choisi ce matériau en raison des détails. Ainsi, nous avons pu finir facilement la partie inférieure du plafond de l’entrée avec des briques de parement. À cet endroit, la maçonnerie n'est pas tellement évidente. Avec E-Board®, c'est possible. Aujourd'hui, tout doit être isolé, même dans les moindres coins et fenêtres, pour éviter la formation de condensation et de ponts thermiques. C'est la beauté du système : c'est assez simple à réaliser. »

D’ailleurs un bon conseil pour les futurs utilisateurs : « Tenez compte du fait qu’un échafaudage est installé sur l’immeuble pendant une période plus longue. Cela peut être plus difficile si vous vivez déjà dans le bâtiment. Et portez une attention particulière à la finition des coins, où deux plaquettes de briques doivent se rejoindre. »

Beau contraste

Comme Sylvie le montre, ils ont choisi de peindre les plaquettes de briques en blanc par la suite : « Cela crée un joli contraste avec les lattes de bois foncées que nous avons utilisées, comme dans le toit au-dessus de la terrasse. C'était inusuel dans cette région. Maintenant, cela est utilisé plus souvent, mais nous avons pratiquement été les premiers à choisir cela. La combinaison du blanc avec le bois sombre a déjà été imitée à de maintes reprises. On peut voir dans le blanc un relief des plaquettes de briques à côté des lattes en bois. C'est beaucoup plus beau qu'une large ligne de pierre entière. » Selon les explications de Wim, la peinture des plaquettes de briques a été un choix conscient : « L’enduit est trop lis, a trop peu de corps. Avec ces briques moulées, il y a du mouvement. » Sylvie : « Ce sont des petits détails, mais ils apportent quelque chose de plus, une distinction. Nous aurions pu laisser la brique telle qu’elle, mais nous la voulions de cette façon. C’est à la fois intemporel et moderne. Et nous avons eu beaucoup de réactions positives. »

Contenu

Wim connaissait surtout le système E-Board® dans le cadre de projets de rénovation : « Bien sûr, parce que c'est un matériau très facile à utiliser. Vous laissez la maison intacte et vous placez l'isolation et des plaquettes de briques tout autour et, en l’espace de quelques semaines, l’extérieur de la maison est isolé et rénové. Toutefois, c'est aussi une solution pratique pour les bâtiments neufs. Nous avons régulièrement des clients qui optent pour le système E-Board® et nous les envoyons chez Vandersanden. Wim : « Nous travaillons également sur d'autres projets et le système E-Board® sera sans aucun doute pris en compte pour les projets de rénovation. Cela correspond aussi, en quelque sorte, à un nouveau mode de construction. Je pense que les gens sont assez conservateurs en Flandre occidentale. L'utilisation du béton cellulaire et de l'isolation de façade composant le système E-Board® n'est pas encore habituelle ici. » Sylvie : « Wim est un peu plus technique que moi. Je lui ai donc demandé pourquoi il souhaitait utiliser cette méthode : « Pourquoi ne pas opter pour une construction « conventionnelle ? » Mais nous allons très certainement utiliser à nouveau ce système de construction. Je ne connaissais pas le système et je craignais que cela ne fonctionne pas correctement. »

Cela s'appliquait également à l'entrepreneur, poursuit Wim : « Il n'avait jamais travaillé auparavant avec E-Board®. Nous l'avons accompagné et je suis aussi allé visiter un chantier avec un représentant de Vandersanden. Cela est très utile si vous ne connaissez pas le système. Cela permet de voir comment tout est collé et fixé mécaniquement, correctement, et comment les briques sont bien placées dans le mortier-colle. Vandersanden dispose également de vidéos à cet effet. Mais dès que vous vous êtes familiarisé avec le système, tout se passe bien. Il s'agit de travailler individuellement avec chaque plaquette de briques, tout comme pour la maçonnerie traditionnelle, mais c'est plus rapide. Le système est simple, même avec des détails spécifiques de pose. »

Et donc, les erreurs peuvent être facilement corrigées, explique Wim : « J’ai dû augmenter l’épaisseur d’un mur sur place. À cause d’une erreur de l’entrepreneur chargé du gros œuvre, la fenêtre ressortait un peu par rapport à l’Ytong. Mais le système est flexible. Nous devions donc rectifier de quelques centimètres. Nous y sommes parvenus en utilisant tout simplement l’isolation pour augmenter l’épaisseur. De cette façon, le problème a disparu. »

Autres témoignages connexes

Mieux esthétiquement et énergétiquement
Rénovation
Lisez plus
buitengevelisolatie E-Board baksteen Platina renovatie
Accompagnement de chantier
Rénovation
Lisez plus